Un chien s’est vu retirer sa muselière parce qu’il suff oquait dans son sommeil

L’animal peut Ă  nouveau respirer librement. Un chiot bulldog nommĂ© Tuna avait besoin d’un lifting du museau, car il avait du mal Ă  respirer la nuit. Il avait toujours besoin d’un oreiller pour soulager la pression sur ses voies respiratoires.

« Tuna n’est pas comme les autres chiots qui ont des quantitĂ©s infinies d’Ă©nergie », a dĂ©clarĂ© Catherine Maling. Le chien se fatigue facilement, mais a du mal Ă  apprĂ©cier les promenades et les jeux.

Elle a passé la plus grande partie de sa première vie chez les experts, tandis que les autres chiots suivaient des cours de dressage et de socialisation. »

Une accumulation d’excès de peau autour de son nez empĂŞchait le chien de respirer correctement et provoquait une inf lammation de la peau. Ce qui pouvait entraĂ®ner des infe ctions.

La RSPCA, qui avait dĂ©jĂ  secouru le chiot d’un club de combat de chiens, a trouvĂ© des chir urgiens pour l’animal. En plus de l’ablation d’une partie de ses plis, le chien a subi une intervention chirurgicale sur ses paupières.

C’Ă©tait nĂ©cessaire, car la lourdeur des paupières faisait que le museau du chiot s’Ă©tirait vers le bas et qu’il avait l’air de pleurer en permanence.

« Le chien a beaucoup de chance d’avoir accès Ă  un expert spĂ©cialisĂ© dans ces opĂ©rations. Elles sont très compliquĂ©es et coĂ»teuses », a dĂ©clarĂ© Catherine.

Tuna est désormais soigné au centre expert Blackberry Farm à Aylesbury, au Royaume-Uni. Le chiot va bientôt subir une autre opération pour élargir ses narines. Cela aidera à rétablir une respiration complète.

Like this post? Please share to your friends: