Un oiseau Ă  taille humaine dont il est difficile de croire qu’il existe

Lorsque l’on prononce le mot « Harpie », beaucoup imaginent des crĂ©atures mythiques. MĂŞme en voyant des images de cet oiseau, peu de gens croient qu’il existe rĂ©ellement.

Il n’est pas surprenant qu’il soit difficile de croire Ă  l’existence de tels gĂ©ants. Les oiseaux atteignent la taille d’un humain moyen. Et pourtant, ils ne sont pas imaginaires.

La harpie d’AmĂ©rique du Sud est le plus grand oiseau vivant et appartient Ă  la famille des faucons. Cet oiseau a une envergure pouvant atteindre deux mètres, son corps peut mesurer plus d’un mètre de long et il pèse très lourd.

Ce n’est pas sa taille, mais son aspect ef frayant qui dĂ©range la majoritĂ© des gens. Lorsqu’il souhaite intimider l’oiseau, il commence Ă  repousser les plumes près de sa tĂŞte et semble encore plus grand qu’il ne l’est.

En outre, une paire de touffes de plumes sur sa tĂŞte ressemble Ă  des cornes. Si un tel oiseau commence Ă  ad opter une posture de combat. On a envie de courir mĂŞme devant un adversaire de grande taille.

Ces oiseaux de taille impressionnante vivent du Mexique au nord de l’Argentine. I l vit le plus souvent dans les forĂŞts tropicales, oĂą il y a beaucoup d’animaux Ă  chasser.

Il prĂ©fère les opossums, les singes, les serpents, les fourmiliers et peut mĂŞme manger des porcs-Ă©pics, tandis que les prĂ©dateurs l’Ă©vitent. I l ne se soucie pas des poulets, des agneaux, des porcelets et mĂŞme des chats.

Ces oiseaux construisent leurs nids une fois dans leur vie à une hauteur pouvant atteindre soixante-dix mètres, en choisissant les arbres les plus hauts.

Tous les deux ans, ils Ă©lèvent des poussins, qui sont plutĂ´t maladroits et loin d’ĂŞtre jolis. Les petits mettent beaucoup de temps Ă  mĂ»rir et Ă  bĂ©nĂ©ficier de la protection de leurs parents.

ProtĂ©geant ses petits, l’oiseau peut combattre n’importe quel ennemi, mĂŞme les humains. On compte aujourd’hui plus de cinquante mille de ces oiseaux. Ces derniers temps, ils sont de moins en moins nombreux.

La raison en est que les forêts où vivent les géants sont détruites par les humains. Les agriculteurs sont prêts à les exterminer pour protéger leurs exploitations.

Like this post? Please share to your friends: