Boule de neige attrape le tu eur

« Combinaison ZaMurr parfaite », « Cata strophe pour les cri minels », « Inc ident de fourrure ». Ce sont les gros titres criards inspirés par Snowball le chat qui a découvert les preuves du cri me.

Le 3 octobre 1994, Shirley Duguet est portĂ©e disparue Ă  l’ĂŽle-du-Prince-Édouard. Une semaine plus tard, sa voiture, Ă©claboussĂ©e de son sang, a Ă©tĂ© retrouvĂ©e Ă  quelques kilomètres de lĂ . Quelques mois plus tard, son corps a Ă©tĂ© retrouvĂ© dans une tombe peu profonde.

Les soupçons se portent sur l’ancien mari civil de Shirley, Douglas Beamish, connu pour l’avoir souvent maltraitĂ©e. Bien que l’agent Roger Savoy pense que Beamish est le tu eur, il n’a pas assez de preuves pour l’arrĂŞter.

Quand une veste d’homme tachĂ©e du sang de Shirley Duguet a Ă©tĂ© trouvĂ©e dans les bois, Savoy a essayĂ© de prouver qu’elle appartenait Ă  Beamish.

Lors de sa visite Ă  la rĂ©sidence de Beamish, le gendarme remarque le chat Snowball. Il y avait des poils de chat blancs sur la veste en plus du sang. Savoy a essayĂ© d’attraper Snowball pour comparer son ADN et l’ADN des poils sur la veste.

S’est heurtĂ© Ă  un problème inattendu. Ă€ l’Ă©poque, les tests ADN Ă©taient encore une nouvelle technique. Aucun laboratoire n’avait testĂ© l’ADN d’animaux Ă  des fins de preuve, et aucun laboratoire n’Ă©tait disposĂ© Ă  effectuer de tels tests pour la première fois.

Le gendarme Savoy a finalement obtenu l’aide de gĂ©nĂ©ticiens de l’Institut de recherche sur le cancer aux États-Unis, experts en ADN fĂ©lin. Les recherches ont montrĂ© que l’ADN des poils de la veste et celui de Snowball correspondaient.

Mais le problème demeure. Et si tous les chats avaient un ADN similaire parce qu’ils vivaient tous sur l’Ă®le? Il y avait peut-ĂŞtre des liens familiaux entre eux. DĂ©terminĂ© Ă  punir le coupable, le gendarme a repĂŞchĂ© les 20 chats du quartier de Snowball et a testĂ© leur ADN.

Les rĂ©sultats ont montrĂ© des diffĂ©rences assez importantes entre leur ADN et celui de Snowball, confirmant l’hypothèse de l’identitĂ© des cheveux trouvĂ©s sur la veste.

Like this post? Please share to your friends: